Le Val de Loire : un haut lieu de pêche

Canaux, étangs, lacs, affluents… le Val de Loire regorge de nombreux endroits dédiés à la pêche. Que ce soient les grands amateurs, ou ceux qui s’apprêtent à se laisser succomber par le plaisir de la pêche, tout le monde peut se munir d’une canne à pêche pour tenter d’attraper des carpes, des brochets, des sandres, et bien d’autres poissons.

Panorama de la pêche en Val de Loire

Haut lieu de pêche, la Loire est réputée pour les différentes espèces de poissons qu’elle abrite. À cela s’ajoutent les innombrables lieux de pêche qu’elle offre à ceux qui souhaitent profiter pleinement des bienfaits de la pêche. À bord d’une barque, que ce soit sur les rivages du fleuve ou au fil de l’eau, on peut parfaitement se laisser succomber par la pêche pour ainsi se déconnecter des stress quotidiens. Bien sûr, la pêche en Val de Loire est synonyme de tranquillité de détente, du moins jusqu’à ce qu’un poisson morde à l’hameçon.

Pour trouver des carpes et des sandres, direction le canal d’Orléans traversant la forêt domaniale ou le canal de Briare qui figure parmi les plus anciens canaux de France. Les rivières, les lacs et affluents sont également propices pour prendre goût au plaisir de la pêche. Entre le lac de Rillé, la Mayenne, les lacs de Sologne… on a le choix.

Au cœur de la forêt de Joreau à Gennes se situent 6 hectares d’étangs permettant à chacun de pratiquer de nombreuses techniques de pêche. À noter cependant que la pêche se pratique cette fois-ci en « no-kill », ce qui veut dire que chaque poisson pêché doit être relâché. D’autre part, la pêche en Val de Loire se poursuit également le long du littoral à Saint-Nazaire et à Saint-Brévin qui est ponctué des activités de pêches typiques.

Pêcher en ville, de jour comme de la nuit : pourquoi pas ?

En Val de Loire, on a la possibilité de pêcher en pleine ville, en Orléans notamment, grâce à une activité de pêche dite « citadine » ou « Street Fishing » qui ne manquera pas de séduire ceux qui veulent s’adonner à une activité insolite. En outre, à Saint-Mathurin sur Loire ou à l’île Saint Aubin, on peut même être à la fois pêcheur et noctambule, une activité intéressante à ne pas manquer. Pour les débutants qui souhaitent maîtriser les techniques de la pêche, ils peuvent en effet solliciter l’accompagnement d’un moniteur agréé et diplômé d’Etat.

La pêche en Val de Loire est rigoureusement règlementée

Pour avoir le droit de pêcher en Val de Loire, on doit se munir d’une carte de pêche délivrée par une Association Agréé pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA). Plus concrètement, la mise en vente de cette carte a pour objectif de garantir le financement les actions de protection de la ressource piscicole ainsi que du milieu aquatique. Qui plus est, on est également tenu de respecter scrupuleusement toutes les règles en vigueur.

La Loire à vélo : 900 kms de véloroute vous attendent !
Comment découvrir la Loire en bateau ou en canoë ?